mercredi 18 novembre 2015

Raid de la "Chéri ya plus de sel !"



Bonjour,

Aujourd'hui je vais vous faire revivre une expérience ou plutôt une aventure que j’ai vécu ce week-end : La "Chéri ya plus de sel" !

Déjà qu’es que cela ? Il s’agit d’un évènement créé par Monsieur Biclou (Technicien cycles itinérant) pour l’association Toi(t) pour moi. Le but de cet évènement était de rallier la Voulte sur Rhône à Arles par la Via-rhona et retour avec au moins 1kg de sel chacun dans nos sacoches pour ensuite le vendre aux enchères à l’occasion de la fête du cochon de la Voulte sur Rhône le 15 novembre 2015.

Ce périple d’environ 400kms à faire en autonomie complète a donc sollicité plusieurs partenaires et des aides extérieures. Nous étions 5 cyclistes à avoir répondu un grand oui pour cette occasion ! C’est ainsi que notre équipe était constitué de 2 femmes et 3 hommes dont Monsieur Biclou (lui-même handicapé d’une jambe) ! Nous nous retrouvons tous pleins de motivations en ce samedi 14 novembre matin à la Voulte où le Maire et le directeur de l’association nous accueillent avec un café, des croissants et de gros encouragements ! Malheureusement, une des filles s’est cassé une côte quelques jours précédent notre départ et n’est donc pas présente avec nous sur les vélos mais présente malgré tout psychologiquement ! 

Pour réaliser ces 400kms, j’avais équipé mon vélo de roues aluminium à pneus de mon fidèle partenaire Alpin’s Wheel, des pneus MichelinPro4 endurance et une sacoche Apidura qui vient se fixer devant mon guidon. Et bien sûr comme nous allons effectuer une grosse partie de nuit, mon phare de vélo BL100 de chez Ferei !
Les quelques photos officiels de notre départ prisent nous nous lançons sous un très beau soleil et un mistral bien présent direction le sud ! 

Quel bonheur de pédaler sous un si beau soleil à la mi-novembre et surtout avec le mistral qui nous poussent, nous roulons à bonne cadence tout le long de la Via-rhona avec ses ponts et ses passages si caractéristiques sans forcer ! 







Quelques photos de ceux-ci.
 








 

Après quelques heures et toujours de beaux paysages, nous approchons d’Avignon et son magnifique Palais des Papes. Nous en profiterons pour effectuer notre première grosse pause. 
Et je dois avouer que ce café en terrasse me fait du bien après déjà 130kms ! 
 
Nous repartons sous un magnifique coucher de soleil. 



Nous sommes attendus à 19h dans Arles sur notre point de collecte de sel. Après une visite du centre d’Arles et de ses arènes, nous parvenons à notre point de rendez-vous où un comité d’accueil est présent !

Nous sommes à 180kms et 8h de vélo ! C’est la première fois que je me retrouve avec une sortie aussi longue ! Mais contrairement à ce que je pensais, je ne ressens pas trop la fatigue ni de douleur annexes que ce soit aux lombaires, cervicales ou aux fessiers. Bref le retour s’annonce plutôt bien pour moi ! En revanche Monsieur Biclou nous préviens qu’il n’effectuera pas la totalité du retour avec nous, sa jambe le handicape trop et l’empêche de pédaler comme il faut !

Après un ravitaillement en salé (un croque-monsieur, pour moi) nous renfourchons nos vélos avec donc ces fameux kilos de sel dans les sacoches ! Cette fois la nuit est bien présente ! Grâce à l’aide de Ferei nos vélos sont très bien équipés pour voir et de plus l’association vasimimile nous a fourni des gilets réfléchissants qui nous permettent d’être visibles des automobilistes ! Le retour commence vers les 20h. Pour varier un peu et surtout pour une question de sécurité nous ne reprenons pas la même route qu’à l’aller, nous effectuons une petite variante qui nous rallonge quelque peu mais surtout la route est moins empruntée. 
Arrivée à Villeneuve-les-Avignon, nous laissons là Monsieur Biclou qui ne peut malheureusement plus continuer avec nous… C’est donc à contre cœur qu’il doit se résoudre de s’arrêter. Il se fera récupérer par un véhicule afin de pouvoir être présent à notre arrivée à la Voulte.
Nous ne sommes donc plus que 3 à braver le mistral qui n’a que très peu faibli et surtout qui freine notre progression plein nord ! De plus celui-ci est assez frais, cela entame un peu le moral de mes compagnons mais je les rassure et impose un rythme qui permet de ne pas trop se dépouiller ni d’avoir froid ! Après plus de 4h, nous effectuons une halte et décidons de nous poser un petit moment pour se reposer et surtout récupérer un petit peu. Je dois vous avouer que continuer commençait à devenir dangereux, la fatigue et le manque de sommeil commençaient à prendre le dessus ! C’est donc tous les trois que nous posons nos couvertures de survies après s’être retranchés sur un petit chemin et essayons de dormir 3h. Nous sommes attendu à 8h du matin au Teil (07), nous sommes donc très large en horaires !
Mais hélas le mistral redouble et nous ne parvenons pas à dormir ou juste à somnoler ! Nous reprenons la route avec tout de même  repris un peu de force et plus lucide. J’impose toujours un bon rythme, le soleil commence à pointer à l’horizon, le froid devient très vivifiant ! Je commence même à avoir froid malgré l’effort continu ! Enfin j’aperçois l’usine de ciment Lafarge du Teil, il est à peine 7h15 du matin !
Nous en profitons pour effectuer notre dernière halte "ravitaillement" dans une boulangerie avec un bon café chaud et une viennoiserie ! 

8h, le président de l’association est présent sur le lieu de rendez-vous avec quelques personnes et un jeune de son association qui va effectuer tout le retour avec nous dans son vélo spécial. En effet celui-ci ne dispose plus de ses jambes et a donc un tricycle avec un pédalier au niveau des bras ! 
Nous l’encourageons car il reste encore 38kms ! Je dois vous avouer que cela force le respect de voir une personne pédaler ainsi et avec une telle envie ! Puis au fur et à mesure nous arrivons sur nos points de rendez-vous où notre groupe grossit de plus en plus…
12h l’arrivée de la "Chéri ya plus de sel" à la Voulte, où de nombreuses personnes nous félicitent ! Nous remettons notre sel à l’association et profitons d’un accueil chaleureux avant de nous remettre en conditions après cette aventure !

C’est donc une aventure totalement inédite et inoubliable que j’ai vécu ce week-end ! Finalement je redoutais d’effectuer autant de kilomètres d’un coup mais cela s'est très bien passé ! Je n’ai eu absolument aucune douleur ou séquelle ! 
Au total cela m’a fait 375kms pour 17h de selle !

Encore une fois merci à tous pour ce raid et à tous les partenaires de la Chéri, et à bientôt j’espère…