jeudi 23 juillet 2015

Vélo du Tour de France 2015

Bonjour,

à l’occasion de la venue du Tour de France à Mende les 18 et 19 juillet dernier, je me suis rendue dans la zone d’arrivée et au village départ afin de vous faire profiter et vous montrer les nouveautés ou les différentes versions des vélos de ce Tour.

Place aux photos avec mes remarques ou ce qui m’a interpellé, comme toujours n’hésitez pas à réagir et à me faire parvenir vos critiques éventuels…



Comme chaque jour et après chaque étape, l’équipe SKY fait une petite régénération sur Home Trainer. Ils font généralement 10 à 15min à bonne cadence et une petite puissance d’environ 100 à 130 watts. Vous remarquez que les SKY utilisent les HT Wahoo Fitness qui d’après eux simulent vraiment la sensation de pédalage sur route, et surtout ils n’usent pas les pneus ! Un futur matériel à tester… (si l’importateur français me lis ou un éventuel commercial…)




Chez Movistar, certains utilisent l’Aeroad alors que d’autres préfèrent l’Ultimate CF SLX.
Les deux sont montés en Campagnolo Lab-Tech, équipés des nouvelles Bora Ultra de 35mm de profil avec une déco spéciale pour Movistar.




Chez Cofidis qui sont vous le savez passé chez Orbéa depuis cette saison, les Orca sont équipés pour tout ce qui constituent les périphériques en FSA et de roues Vision (la sous-marque de FSA). En effet le groupe Shimano Dura-Ace Di2 reçoit un pédalier FSA (avec SRM pour la plupart des coureurs) par exemple.



Chez Astana, fidèle à Specialized depuis des années mais passage en Campagnolo depuis 2015.


Et vous pouvez constater que celui du "Requin de Messine" est en version mécanique !

J’ai également observé que presque tous les coureurs de chez Astana sont en Campagnolo mécanique… Plus fiable ? Plus résistant aux conditions extrêmes de course ?
En revanche un peu comme chez Cofidis, ils bénéficient de périphériques FSA mais conserve le pédalier Specialized. A ma grande surprise, tous les coureurs n’utilisent pas les Corima MCC avec leur rayon carbone mais des Viva S ou des Winium classiques avec des rayons aluminiums…

Toujours en Specialized, Saxo-Bank est désormais en Shimano Dura-Ace Di2. Tout comme chez Astana, les périphériques sont signés FSA ainsi que le pédalier. En revanche les roues sont des Roval. 


Le vélo de "El Pistorelo" bénéficie toujours d'une décoration spécifique magnifique!






Chez Orica GreenEdge, fidèle au Scott depuis plusieurs saisons et à l’inverse de IAM Cycling, la majorité utilisent des Foil, en effet chez IAM ce sont plus les Addict qui trônent au sein de l'équipe suisse! Tous sont montés entièrement en Shimano Dura-Ace Di2, périphérique PRO (sous-marque de Shimano) et roues Shimano également.

En revanche à noter que les futurs Foil (pas encore commercialisé) disposent de frein "Direct mount" aussi bien à l’avant qu’à l’arrière sous le boitier de pédalier comme l'atteste ma photo ci-contre.




Chez Europcar, il n’y a pas de grosses nouveautés ou de gros changement. A noter que certains continuent de privilégier le M10 au C60, tous montés en Campagnolo Lab-Tech.

En revanche, Bryan Coquard utilise la série limité V1-R Ferrari qui dispose de frein "Direct mount" aussi bien à l’avant qu’à l’arrière sous le boitier de pédalier mais Campagnolo ne vends pas encore ces freins!
Je pense qu’il s’agit donc des futurs étriers campagnolo en test sur ce vélo. On constate aussi qu’il dispose d’un cintre-potence d’un seul bloc typé aéro, à la manière du nouveau Canyon Aeroad.




Chez Lotto-Soudal, fidèle au Ridley, les coureurs disposent de l’Helium ou du Noah, les deux sont montés en Campagnolo Lab-Tech, équipés de roues Campgnolo également. Je trouve que ces vélos avec leurs décos vintage sont vraiment sympas et nous ramène quelques années en arrière!




Chez Giant-Alpecin, bien sûr ils utilisent des Giant!
Equipés en Shimano Dura-Ace Di2, périphériques complet PRO comme chez Orica GreenEdge.

En revanche ils sont équipés de capteur de puissance Pioneer, qui a un capteur entre les branches du plateau et un sur la manivelle gauche.

Je n’ai pas testé ce nouveau capteur qui est apparu sur le marché depuis quelques saisons. Mais également présent chez Lotto NL-Jumbo sur leur Bianchi.


A la FDJ, on ne présente plus leur fidèle partenaire Lapierre qui les équipe depuis déjà de très nombreuses saisons! Cette année, les coureurs ont le nouveau Xelius SL avec ces haubans arrière si particuliers. A noter que celui de Thibaut Pinot est tout blanc, plus jolie que les noirs à mon goût!

Revenons sur ces haubans, vous observez qu’ils viennent se rabattre sur le tube horizontal et non sur le tube de selle, cela apporte un gain de confort qui n’est pas négligeable quand vous rester 6h voir plus tous les jours sur votre vélo!
Idem pour la tige de selle PRO ajouré qui procure encore un amorti supplémentaire. A noter que du fait des haubans spécifiques, les freins sont des "Direct Mount" sous le pédalier et "incrusté" dans la fourche qui adopte une géométrie spécifique.





Chez AG2R, la nouveauté pour 2015 est leur passage chez SRAM. Et j’ai pu observer le futur groupe RED électrique! 

En effet, comme vous le constatez sur ces photos, les dérailleurs sont électriques mais surtout n’ont pas de câbles! Wifi ou Bluetooth je ne saurai vous répondre mais d’après Christophe Riblon, cela fonctionne très bien et ne demande pas plus d’entretien que les autres groupes.

Attendons les salons de fin de saison pour avoir la présentation officielle de ce groupe. Je pense que pour 2016 il sera disponible. Sinon les cadres sont toujours des Focus Izalco Max comme le miens dont je vous avais fait la présentation en février dernier.

Voilà ce dont je voulais vous présenter et vous montrer. Bien sûr tous les vélos de ce Tour ne sont pas ici mais il est très difficile de prendre les photos et d’approcher les coureurs ou les mécaniciens.  Ce que je peux vous dire également c’est que maintenant la norme chez les professionnels sont les boyaux de 25mm, les roues carbones à profil moyen sont en majorités et l’électrique n’est pas encore une généralité.