samedi 6 juin 2015

Test pneu Panaracer Gravelking



Bonjour,

Pour ceux qui ont lus mon article sur le Gravel Road, je viens enfin d’effectuer un test réel avec des pneumatiques dont la vocation première est ce genre de terrains! En effet après avoir acheté mes Panaracer Gravelking et les avoir montés sur mes roues à pneus, je n’avais jusqu’à présent pas eu l’occasion de sortir des routes bitumées pour exploiter ma nouvelle monte…

 
Tout d’abord, et bonne surprise, le pneu ne pèse que 227gr comme l’atteste ma photo ci-contre. 
Je vous rappelle que le fabricant l’annonce à 240gr, soit un gain de 36gr sur la paire. En ce qui concerne le montage, aucun soucis, avec ces tringles souples, et sa section large (j’ai pris ceux en 26mm pour profiter d’une polyvalence ne possédant qu’une paire de roue pour mon déplacement en Nouvelle-Calédonie…) il ne présente aucune difficulté ni trop de "résistance"… 

Du fait d’avoir augmenté ma section au-delà des 25mm, j’ai dût également changer mes chambres à air. Les "standards" vont pour des sections de 18 au 25mm, je suis donc passé sur les chambres à air Michelin A2 pour des sections de 25 à 32mm. De ce fait ma chambre à air est moins tendue et offre plus de caoutchouc au contact du pneu et donc une résistance supérieur aux crevaisons. 
En ce qui concerne le poids, Michelin nous donne 135gr (valve Schrader en 40mm), la balance numérique 133gr. La différence de 2gr est anodine. 

Revenons sur le test en lui-même, tout d’abord sur route, le pneu est, il faut l’avouer assez lourd à emmener, et pas trop réactif sur les démarrages. Cela est principalement dût à son poids et celle de la chambre. En revanche sur sol humide ou mouillée, on ressent une très bonne accroche. J’ai pris des virages avec de l’angle dont certains pneus ne m’auraient pas autorisé une telle prise de risque! Les picots et ses stries sur la bande de roulage apportent une vraie accroche et assure une bonne sécurité.
Sa structure en 126Tpi couplé à son renfort anti-crevaison en fait un pneu presque "increvable"! Pour un usage 100% routier, j’avais opté pour une pression de 7,1 Bars à l’arrière et 6,7 sur ma roue avant. A ce propos attention pour les furieux de la pompe, le Panaracer supporte une pression max de "seulement" 7.4 Bars! 
Comme avec des pneus de grosses sections, j’ai toujours cette sensation en début de sortie d’avoir crevé ou plus précisément de ne pas être bien gonflé… Mais cette sensation se fait oublier au bout de quelques kilomètres. 

Enfin une session Gravel! Je dégonfle un peu pour assurer mon adhérence (je vous conseille 6Bars à l’avant et 6,2Bars pour la roue arrière ) et c’est parti! Le pneu est dans son élément, il réagit très bien, à l’avant je parviens à rester en ligne et à contrôler mes trajectoires. Pour l’arrière, la motricité passe bien, je ne patine pratiquement jamais et cela même dans les gros pourcentages! Sur les graviers coupant des pistes Calédoniennes, le Gravelking épouse parfaitement ceux-ci et se déforme à la différence d’un pneu classique trop gonflé qui se coupera ou qui va sauter à chaque grosse aspérités. Après quelques kilomètres sur ces pistes, je m’arrête et effectue un contrôle visuel de ma bande de roulage. Aucune coupure apparente ni d’usure prématuré de ces fameux picots qui assure ce grip ! Je repars donc sereinement sur ma session Gravel en me faisant plaisir et en jouant l’équilibriste dans les courbes… 


En conclusion, je ne regrette absolument pas mon choix pour mon initiation en pneu Gravel Road. A seulement 34,99€, ce pneu offre une bonne motricité, reste précis aussi bien sur la terre que sous la pluie. Sur route il a un très bon grip et une très grande stabilité sur sols mouillés, il offre une très grande résistance aux crevaisons et surtout permet de faire beaucoup de kilomètres! Je dois avouer que le fait d’avoir pris une section en 26mm me permet de l’utiliser aussi bien sur la route que pour du Gravel et donc de ne pas devoir me limiter à un usage spécifique ou de "sacrifier" une paire de roue pour cette usage.

N’hésitez pas à vous lancer et à sortir un peu de vos routes habituelles! 
Et comme toujours n’hésitez pas à me faire partager vos retours d’expérience et vos sensations…