mercredi 11 mars 2015

Résumé Vienne Classic 2015



Bonjour,

Je vais vous faire mon résumé de la première manche de coupe de France des clubs de DN3. Celle-ci a eu lieu sur le support de la Vienne-Classic  (comme l’an passé…). Cette épreuve comptabilisait 146km pour un dénivelé de 835m. En d’autres termes pas de grosse difficulté. En revanche cette saison la DN3 se compose de 33 équipes, donc avec un effectif de 5 coureurs par équipe, nous avons un très gros peloton de 165 coureurs! Pour 2015, le règlement de la DN3 a un peu changé, les 50 premiers marquent des points. Seuls les trois premiers d'une équipe peuvent récolter des points. Le premier marquera 150 pts, le 2e 130, le 3e 120, le 4e 115, le 5e 110, le 6e 102, le 7e 100, le 8e 95, le 9e 92, le 10e 89... le 48 7 pts, le 49e 6 et le 50e 5.... Il n’y a toujours que 3 manches pour établir le classement, d’où chacune représente un objectif majeur et ne marquer 0 points sur une de ces manches est un vrai handicap!

Revenons à ce dimanche 8 mars 2015 où le temps est très clément, un beau soleil très peu de vent et une température avoisinant les 15°C, un air de printemps en avance! 
Comme toujours le départ est très rapide et cela frotte terriblement, la tension est palpable! Tous les clubs veulent être dans l’échappé et surtout marquer le plus de points possible à la fin de la manche. 2 coureurs se détachent et parviennent à creuser l’écart sur le pack. Derrière plusieurs tentatives mais en vain, je tente ma chance sans réussite… Le duo de tête ne prendra jamais plus de 40’’. Vers la mi-course une grosse chute intervient sur une portion de route étroite, je parviens à rester debout mais bloquer par la chute je repars dans un 3ème peloton! Je me suis fait heurter, mais sans trop de gravité -mes rouespolyvalentes sont vraiment très résistantes, aucun voile ni saut à déplorer malgré ce choc!-  Nous avons près d’1’ de retard sur le groupe de tête où une échappée s’est formée! Le duo de tête s’est fait absorbé par celle-ci. Nous unissons nos efforts pour parvenir à rentrer sur le peloton principal, chose faite après une chasse-patate de plus de 15 km! 
Il était temps car nous rentrons sur le circuit final où j’avais dit qu’au second passage sur la ligne il faudra être attentif car "le coup" risque de sortir là! Devant seul des individualités persistent… Je remonte dans le pack (confiant avec mes boyaux Tufo, je passe dans l’herbe!) en vue de ce second passage mais c’est dur de frotter car les routes ne sont pas larges, comme prévu ça parts, je suis trop loin pour gicler, je tente à contretemps dans un contre, sans succès. Devant un groupe d’une quinzaine s’est constitué j’ai l’impression de revivre le scénario de l’an passé… Nous revenons à 20’’ puis plus personne ne roule, nous ne les reverrons plus! Je me repositionne en vue du sprint et surtout d’éviter la chute à l’intérieur de l’épingle au pied de la bosse d’arrivée, je suis bien placé à droite de la route, je vire et là 3 coureurs sont à terre juste devant moi et m’oblige à mettre pied à terre et couper mon effort!
Au final personne de mon équipe ne parviens à accrocher une place dans les 50 premiers! En ce qui me concerne une 97ème place… De plus je termine avec des crampes du fait de mon manque d’entrainement, j’ai essayé de compenser et retarder celles-ci grâce aux gels énergétique antioxydant de chez Vit’effort mais avec seulement 2 sorties vélo dans la semaine on le paye! En revanche j’ai pût constater que malgré mon manque d’entrainement dût à ma douleur au genou, j’arrive à être acteur et suivre le rythme sur une course relevée. Après analyse avec mon coach cycliste, et l’analyse des courbes, c’est encourageant pour la suite!

Nous repartons une nouvelle fois très déçu et écœuré de cette épreuve! Décidemment les routes de la Vienne ne nous sourient pas! La semaine prochaine je vais me rendre sur une course en circuit à Bourg-en-Bresse où j’espère tout de même prendre du plaisir…