mercredi 25 mars 2015

Grand Prix Rhônes-Alpes sud à Bourg de Péage



Bonjour,

Je vais vous faire un résumé de du Grand Prix de la ville de Bourg de Péage ou également appelé le Grand Prix Rhônes-Alpes sud. Cette épreuve s’est déroulée ce samedi 21 mars 2015. La distance était assez longue, 151km pour un dénivelé d’environ 1800m. La course se composée de 4 parties bien distinctes, un premier tronçon de 12km afin de rallier un circuit de 55km que noues effectuerons 2 fois et la quatrième partie, le retour sur Bourg de Péage. 

En ce samedi 21 mars la météo n’est pas du tout avec nous! En effet il fait à peine 10°C et la pluie est présente depuis le matin. Bref moi qui déteste ces conditions météorologiques et qui a vraiment du mal en ce moment sous la pluie m’en voit ravi!  Vu le profil du parcours et la pluie, je choisi de partir tout de même avec mes roues Alpins Wheel carbone polyvalentes, celles-ci toujours montées avec des boyaux Tufo Hi Composite carbon. En revanche j’opte pour une pression plus sage, 6.8Bars à l’avant et 7.2Bars pour ma roue arrière. La course étant assez longue, je prévoie 3h30 minimum, je me "remplis" les poches de barres et de gel Viteffort dont ses supers gel antioxydant qui limitent vraiment l’apparition des crampes

Me voilà donc fin prêt sur la ligne de départ à 13h, après un fictif où déjà nous frottons énormément, le départ est lancé à vive allure! Dès le premier GPM au bout de seulement 14km c’est la guerre, chacun veut se placer au pied, je monte assez facilement et je suis surpris de supporter cette pluie et ce froid! Dans le circuit, un groupe se détache mais ne comptera jamais plus d’1min30, je ne m’affole pas et reste sagement dans le pack. Nous arrivons dans le second GPM, très court, 1km mais composé de 2 rampes à 10%! Le peloton de scinde en plusieurs morceaux!
Certains sont complètements "arrêtés", au sommet je suis pris dans une cassure, fou de rage de m’être fait piéger j’essaye de boucher le trou. Peine perdu tout seul, finalement au bout de plusieurs kilomètres et avec l’aide d’autres coureurs nous réintégrons le peloton principal. A la fin du second tour, tout est à refaire, seul des unités individuels sont devant mais pas méchantes… Dans le dernier GPM à une grosse vingtaine de km de l’arrivée, un petit groupe se détache, mal placé je ne parviens pas à sortir du peloton pour suivre ces fuyards! Et malheureusement avec quasiment toutes les grosses équipent représentés dans ce groupe, le pack fait barrage, nous ne les reverrons jamais!  Derrière je sauve les meubles, je me replace, cela devient plus une course par élimination qu’autre chose! A ma grande surprise je me retrouve dans le contre (sans vraiment comprendre comment..) et termine juste derrière en craquant complètement sur la fin (le froid m’a rattrapé!) à une anonyme 31ème  place... (les résultats ici)

 Je retiens de cette course que mes soucis au genou sont définitivement derrière, qu’en revanche la pluie et le froid ne sont toujours pas mes alliés! Mais déjà je me reconcentre sur le lendemain où une autre belle épreuve m’attends : la Transversale des As ! Une épreuve qui correspond plus à mes qualités et où surtout j’espère briller d’autant plus que la météo devrait elle aussi briller!