samedi 24 janvier 2015

Test de différentes pompes à pieds vélo



Aujourd’hui  je vais vous proposer un petit test comparatif entre différentes pompes à pied de vélo.

En effet nous trouvons sur le marché des pompes qui vont de 10 à plus de 100€! Mais que valent ces pompes dans la pratique? Ici  je vais tester (et aussi car je n’ai pas toutes celles du marché!) les plus courantes, d'une fourchette comprises entre 10 et 60€. Je les classe en 3 catégories :
- Entrée de gamme
- Idéal rapport qualité/prix 
- Haut de gamme.
Tout d’abord ce qu’il faut prendre en compte avant même l’achat d’une pompe sont: 
La longueur du tuyau, il doit être suffisamment long afin de gonfler votre roue, la valve vers le haut et votre vélo posé sur un pied de support.
La grosseur et la facilité de lecture du manomètre ainsi que sa précision (lors de mes tests, chaque pression sera revérifier par un manomètre numérique voir l’explication en fin d’article)
Le raccord ou la tête, privilégier un double (un côté pour les valves Presta et l’autre pour les valves Schrader) est plus pratique que 2 têtes interchangeables, ou qu’un raccord unique pour les deux types de valves. De plus il faut un clapet pour maintenir celui-ci en place surtout à haute pression.
La stabilité au sol et la hauteur de la pompe, piston en position haut et en bas. Si à chaque coup de pompe vous devez faire un squatt, cela devient vite fatiguant de gonfler ses roues…
Mon test va donc s’effectuer autours des pompes suivantes:
- Pompe à pied avec manomètre (premier prix) 
- Pompe à pied Clever 7000 de chez BTwin
- Pompe à pied Michelin avec manomètre
- Pompe à pied Profil Max ZP30 de chez Zéfal
- Pompe à pied Topeak Joe Blow Max HP
- Pompe à pied SKS Airworx 10.0
- Pompe à pied  Turbochargeur de chez Bontrager
 - Pompe à pied Route Lezyne Sport Digital Drive



Entrée de gamme :
      Pompe à pied avec manomètre (premier prix): Aux alentours  des 10€ pour cette pompe à pied qui a mon avis est parfaite pour le gonflage des matelas ou bateau gonflable ou autre   accessoires de ce genre. Elle a tout de même un corps en aluminium, une poignée ergonomique, un manomètre dont la précision laisse à désirer tout comme le tuyau qui est très court et de finition bas de gamme… En revanche son atout est son raccord double entré pour tout type de valves.


    
  Pompe à pied Clever 7000 de chez BTwin: le prix de 19,90€ est très correct pour cette pompe qui a un corps en aluminium et des bases en acier. Elle a une bonne stabilité, elle offre un gonflage très efficace et précis. En revanche elle ne dispose que d’un seul embout de gonflage. Pour passer d’une valve Presta à Schrader il faut dévisser l’embout et changer le joint de sens. Cela s’effectue rapidement  et facilement mais demande une opération manuelle. Le levier de blocage est efficace et permet ne pas avoir de fuite. Par contre le corps a tendance à se dévisser et par la suite vous êtes obligé de régulièrement la resserrer pour conserver son efficacité.


         Pompe à pied Michelin avec manomètre: Dans la même catégorie que la Décathlon, son prix un peu plus élevé, 24,99€, en fait une pompe très bien placé pour un usage fréquent et précis dans les petits budgets. Le point fort est son manomètre placé à mi-hauteur et qui permet une lecture très facile. Elle est faite d’un corps en acier, bien fini au couleur du manufacturier Clermontois, un large pied en plastique mais qui assure une bonne stabilité lors du gonflage tout comme la poignée de bonne ergonomie. En revanche son tuyau est très court ce qui implique d’être très proche du vélo lors des opérations de gonflage…

Idéal rapport qualité/prix :
     Pompe à pied Profil Max ZP30 de chez Zéfal:
Vendue en moyenne à 27€, corps en acier, large poignée mais son point fort réside dans son manomètre très large (63mm) et doté d’une loupe rotative qui permet d’être précis lors de l’affinage de votre pression. De plus son long tuyau (110mm) permet de ne pas bouger la pompe pour gonfler la roue avant et la roue arrière. L’embout permet de basculer d’une valve à l’autre grâce à un switch qui glisse. Mais avec des valves Presta, l’embout ne verrouille pas suffisamment ce qui le fait sauter au-delà de 8 bars !

     Pompe à Pied Topeak Joe Blow Max HP:   
Très bonne pompe en termes de rapport qualité/prix (d’ailleurs tous les revendeurs le mentionne!) pour 27€ en moyenne vous avez la prestation d’une pompe haut de gamme. En effet son corps en acier, son manomètre légèrement surélevé, et son pied stable permettent de gonfler sans aucuns soucis! Mais le point fort est son embout spécifique avec levier de blocage "TwinHead" de chez Topeak, avec deux côtés, un Schrader, un Presta, impossible d’endommager le joint en se "trompant" de valves !Si je dois retenir un point à améliorer, il est dans le manomètre qui a une graduation plus grosse en Psi que celle en Bar et qui ne reste pas à la valeur affiché (il a tendance à redescendre tout seul !)…


      Pompe à Pied SKS Airworx 10.0: Qui n’en a jamais entendu ou lu un article sur celle-ci? Je pense que ce doit être la pompe la plus répandu dans le peloton! En effet nous sommes sur une pompe d'excellent rapport qualité/prix aux environs des 33€. Son corps et ses bases en acier, en font une pompe très robuste et stable, sa large poignée en léger V composée de deux gommes, apporte une ergonomie appréciable lors des opérations de gonflage. Son manomètre placé en haut du corps permet une lecture aisé de plus cette fois les Bar sont plus "gros" que les Psi! L’embout prévu pour les deux types de valves vérouille bien et ce même à haute pression sans fuite. Le manomètre est précis, le petit repère de pression est bien visible ce qui permet d’atteindre facilement votre pression. Un point négatif? Son poids peut-être, avec 1Kg680 (vérifié) c’est une des plus lourdes de mon comparatif.

Haut de gamme :

Pompe à pied  Turbochargeur de chez Bontrager: Comptez environ 45€ pour cette pompe qui n’est pas la plus haut de gamme de chez Bontrager mais son manomètre surélevé (comme la SKS vu précédemment) amène une facilité de lecture de la pression. Le corps et la base sont en acier, la large poignée confortable permet de mettre une grosse pression aisément de plus elle sert à verrouiller la pompe en toute sécurité pendant le transport ou une fois rangée. En revanche comme pour la BTwin, elle n’a qu’un joint que l’on retourne pour changer de type de valve… De plus si vous ne le retournez pas et forcez avec une Schrader, vous abîmez ce joint qui ne fera plus son travail avec une valve Presta et la pompe sera donc inefficace voir HS!


Pompe à pied Route Lezyne Sport Digital Drive : La plus chère de ce comparatif, environ 57€ pour cette pompe haut de gamme avec son manomètre digital (la seule de ce comparatif). Lezyne a pour habitude de faire des pompes haut de gamme "design" et c’est encore une fois prouvé, d’un noir mat avec sa poignée en bois celle-ci fait très "classe". Son corps et piston en acier en font une pompe qui permet de mettre une très grande pression grâce à son diamètre du bras de piston de 16mm (le plus gros de ce omparatif!).
Bien sûr l’affichage digital offre une lecture optimale et très précise de la pression au 1/10ème  de Bar. A noter que vous pouvez permuter de Bar en Psi par un bouton prévu à cet effet. La pile est une CR2032 (qui devient un standard dans le cyclisme), la durée de vie n'est pas précisé mais je pense suffisamment longue pour une saison complète.  La base et les connecteurs sont en composite Matrix et Aluminium ce qui en fait une pompe très robuste et qui permet une utilisation intensive. Le point fort est son nouvel embout Dual Valve (avec un emplacement Schrader et un Presta) dont la mise en place de la valve se fait en la clipsant! De plus son long flexible (118mm le plus long de ce test) permet de gonfler vos deux roues sans changer la pompe de place. Le seul point négatif réside dans son prix mais c’est le prix à payer pour avoir une pompe haut de gamme qui vous suivra pendant plusieurs saisons et qui sera toujours aussi précise et fiable!




Enfin pour finaliser ce comparatif, j’ai récapitulé dans le tableau ci-dessous toutes les caractéristiques de ces pompes. De plus j’ai fait un test de gonflage pour passer de 2 à 8 bars avec chacune d'entres elles en énumérant le nombre de coups de pompes. 
Pour ce test j’ai utilisé un boyau Continental Sprinter monté sur ma roue avant de CLM de chez Alpins Wheel. Ensuite j’ai relevé chaque pression de 8 bars affiché sur chaque pompe et comparé avec la pression réelle grâce au manomètre digital de précision de chez Topeak. La différence est dans la colonne précision.
Exemple : 8bar au manomètre → 7,8Bar au digital → précision -0,2 Bar.


Voilà j’espère que ce comparatif vous sera utile si vous êtes à la recherche d’une nouvelle pompe, je vous invite à aller sur le site de mon partenaire: Cycle Tyres Direct qui a presque toutes ces pompes en vente et que je remercie pour son prêt qui m’a permis de vous offrir ce comparatif. 
Vous allez me dire, quelle est ma préférée? Je dirais que la SKS est très performante, mais la Lezyne la surpasse grâce à son manomètre et son gros diamètre de piston qui permet de gonfler jusqu’à de très haute pression! Donc pour moi : 1er Lezyne Sport Digital Drive, 2ème SKS Airworx 10.0 et 3ème Topeak Joe Blow Max HP.
Comme toujours n’hésitez pas à me faire part de vos remarques, observations ou si vous avez des questions… 

Prochainement je vous ferai part d’une nouvelle un peu inattendue pour moi et qui va bouleverser ma préparation et ma saison…