mercredi 3 décembre 2014

Quel pneus vélo pour les sorties hivernales ?



Bonjour,


Aujourd’hui je vais vous parler des pneus pour vos sorties hivernales. En effet en ces temps automnaux où la météo n’est pas à la fête, les risques de crevaison et de chute sont augmentés! De ce fait il faut bien chausser son vélo pour réduire ces risques. Je vais vous présenter les différentes caractéristiques d’un pneu et en conclusion ceux dont je vous préconise suite aux retours de mes différents tests.

Tout d’abord commençons par "analyser" un pneu. Tous sont principalement composés de 3 éléments :


-         - La bande roulement est la partie extérieure en contact avec le sol, elle peut être lisse ou crantée, principalement en caoutchouc et autres matériaux mélangés. Un pneu lisse à gomme tendre offrira une résistance au roulement moindre qu’un pneu à rainures et gomme dure. Tout d’abord, pour adhérer à la route, la gomme doit se déformer afin d’en épouser les aspérités. Ainsi, une gomme souple nécessitera moins d’énergie lors du pédalage car elle se déformera plus facilement (en revanche, sa durée de vie sera moindre car elle s’usera plus facilement). De même, un pneu lisse offre un meilleur contact sur la chaussée, facilitant encore la transmission de la puissance.




-         - La structure du pneu composé de la carcasse (exprimé en Thread Per Inch, soit "fil par pouce", TPI) et de la nappe de protection anti-crevaison : elle donne sa forme au pneu, elle sert de support à la bande de roulement il s'agit souvent d'un textile recouvert de caoutchouc.

Plus ce TPI est élevé, plus le pneu est souple. Ce TPI est donc conditionné par le nombre de fils qui constituent la carcasse du pneu sur une surface donnée. Ces fils peuvent être en coton, en soie ou en nylon, voire en kevlar pour offrir une excellente résistance à la perforation. Évidemment, plus ce nombre de fils est élevé sur une même surface, plus ils seront fins. Dans ce cas, même si les fils sont plus nombreux, le poids général du pneu est réduit puisque moins de gomme est utilisée pour combler les espaces entre chaque fil. La résistance au roulement est ainsi proportionnellement réduite et le confort amélioré. Le pneu épousera mieux le relief de la route, au bénéfice des relances et de la tenue en virage. En revanche, plus les fils sont fins, plus ils seront vulnérables aux crevaisons.

Les pneus affichent un TPI compris entre 33 et 300 TPI : un gouffre de performances entre ces deux valeurs! Néanmoins, un pneu de vélo route à 130 TPI est déjà très performant. Les carcasses en coton et en soie affichent les meilleures prestations et le meilleur confort grâce à leur souplesse (ils sautillent moins sur les aspérités de la route que les pneus à carcasse nylon), mais leur durée de vie est moindre. A noter que certains constructeurs comme Michelin et Hutchinson annoncent un TPI par couche de fils. Or, une carcasse de pneu est constituée généralement de trois couches de fil. Certains fabricants, comme Vittoria, annoncent comme TPI le cumul de TPI de ces trois couches! Je vous conseille de faire attention lors de la lecture des fiches techniques…



-         - La tringle qui est en contact direct avec la jante de la roue du vélo, celle-ci peut être souple ou rigide, généralement composée de fils d'acier le diamètre du pneu dépend de sa taille (650, 700mm pour la route 26’’, 27.5’’ et 29’’ pour les VTT).
Les pneus de vélo à tringle rigide présente la caractéristique d’être plus lourd. Toutefois, ils font de nombreux adeptes grâce à la facilité de leurs montages sur la jante. Les risques de déjanter sont moindres même si vous utilisez votre vélo dans des conditions extrêmes. En effet, le caractère rigide de la tringle maintient, en place le pneu dans la jante malgré les pressions et principalement les sous-pressions. Le confort d’utilisation, de montage ainsi que la robustesse constituent ainsi les principaux avantages du pneu à tringle rigide pour le vélo. Sans oublier l’économie financière que vous effectuerai. Mais les inconvénients avec les tringles rigides résident côté rendement, ce type de pneu ne permet pas de rouler très vite en raison de son poids relativement élevé. Son usage est inapproprié pour une utilisation en compétition ou pour obtenir un rendement optimale…
Les pneus de vélo à tringle souple équipent quasiment tous les vélos du marché milieu et haut de gamme. Il en résulte ainsi que ce type de pneu est plus onéreux que le pneu à tringle rigide. La légèreté de ce type de pneu constitue l’un de ses avantages, il permet au vélo d’être plus performant. Le cycliste a en effet, la possibilité de rouler plus vite avec un pneu à tringle souple. Du côté des inconvénients, ce type de pneu est plus long à mettre en place mais inversement pour enlever le pneu, vous n’aurez pas besoin de démonte-pneu, juste un peu de "savoir-faire"!



Voilà pour la structure d’un pneu, intéressons-nous maintenant à la section. De plus en plus répandue, l’idée que les pneus de 25 mm sont plus performants que les pneus de 23 mm est vraie jusqu’à à certain point. En effet, à pression et construction égales, les pneus de 23 et 25 mm affichent la même empreinte au sol lorsque le cycliste n’est pas sur le vélo. En revanche, une fois que celui-ci a enfourché sa machine, les pneus s’écrasent. Le pneu de 25 mm s’écrasera dans sa largeur, alors que celui de 23 mm s’écrasera dans sa longueur, générant ainsi une empreinte au sol plus importante et donc une plus grande résistance au roulement. Par ailleurs, les pneus de 25 mm offriront un meilleur confort, puisqu’ils nécessitent une pression de gonflage moindre, préservant ainsi les forces du cycliste tout au long du trajet.
Il faudra toutefois relativiser cette suprématie des pneus 25 mm sur ceux de 23mm. Car il faudra compter sur la résistance de l’air, qui reste le premier frein à l’avancement du cycliste. En effet, à partir de 20 km/h, la résistance de l’air constitue un frein plus important que la résistance au roulement. Voilà une des raisons pourquoi nous les compétiteurs continuons à privilégier les pneus en 23mm qui sont plus réactifs, plus légers et offrant de meilleures relances.

Maintenant que vous savez tout (ou presque) sur un pneu de vélo, revenons à ce qui nous intéresse c’est-à-dire : quel pneu monter pour rouler cet hiver? Comme vous l’avez compris, le but en cette période n’est pas tant le rendement mais plus la sécurité et le confort.

De ce fait je vous conseil d’adopter une section en 25mm. Attention avant d’acheter vos pneus, pensez à vérifier si votre cadre est compatible avec cette section. En effet certains cadres ont des haubans très larges qui n’autorisent pas une monte de pneumatique large ou avec certains étriers de frein, notamment les Direct Mount ou les freins aéro intégrés …
                Pour lier l’utile à l’agréable, il vous faut des pneus dont le TPI est supérieur ou égale à 110 TPI par couche. De plus pour une meilleure résistance aux crevaisons, privilégiez des structures en nylon voir en kevlar ou avec du vectran.

Voici une liste de mes pneus de références pour rouler l’hiver en toute sérénité :

-          Pneu Continental Grand Prix 4-Season (700×25C) 240gr, 110TPI/couche ≈ 52€

-          Pneu Hutchinson Fusion 3 (700×25C) 300gr, 127TPI/couche≈ 54€

-          Pneu Challenge Forte (700×23C) 215gr, 330TPI ≈ 52€

-          Pneu DedaTre RS Dual Compound (700×23C) 209gr, 60TPI/couche ≈ 45€

-          Pneu Schwalbe Ultremo Aqua (700×23C) 195gr, 127TPI/couche ≈ 50€

-          Pneu Michelin PRO4 Grip (700×23C) 220gr, 110TPI/couche ≈ 40€
Bien sûr cette liste n’est pas exhaustive, de plus comme vous le constatez il ne s’agit que de pneus "haut de gamme". En effet je vous invite à aller sur le site de mon partenaire Cycle-Tyres-Direct, qui est très bien placé sur le marché du pneumatique vélo (toutes activités confondues) et qui a tous ces pneus à des prix très compétitifs… . Je vous conseille également et surtout afin de préserver vos roues de compétitions d’investir dans une paire de roue d’entrainement pour rouler tous l’hiver surtout si vous résidez dans une région où les routes sont très souvent salés! 

J’espère que ce post  vous aura éclairci sur les pneus de vélo, j’attends vos témoignages et vos avis sur vos préférences dans ce domaine ou si vous avez d’autres pneus "références" hivernaux.