mercredi 4 juin 2014

Résumé du Tour de la Communauté de Communes du Pays Naborien



Bonsoir,

ce soir je vais vous faire le résumé de la seconde manche de la DN3 qui a eu lieu à Saint Avold en Lorraine. Il s’agissait du Tour de la communauté du pays Naborien. Cette épreuve Elite comptait 141km, une grande boucle de 55km puis une boucle de 12km à parcourir 7 fois.
Nous prenons le départ à 12h, étant le 1er juin et donc la mi-saison, nous avons changés de tenues ! En effet nous sommes dorénavant tout en blanc ! Ce qui je vous l’accorde fait très bien ressortir mon bronzage "africain"…

Le circuit de 55km ne comporte pas de difficultés particulière, en revanche celui de 12km, compte un faux plat de 1,5km puis une bosse de 2,2km assez raide pour faire des dégâts mais surtout psychologiquement sur une route large et droite… Je décide de rester sage et abrité jusqu’à l’entrée du circuit mais à peine au bout de 35km de course je vois des "clients" s’échapper, je saute dans les roues et nous voilà parti un bon groupe d’une quinzaine. Très vite l’écart se creuse mais la mauvaise entente à l’avant fera échouer cette tentative. En haut de la bosse, une cassure me repermet de figurer dans un autre groupe mais cette fois plus conséquent. Une nouvelle fois au bout de 20km celui-ci ne s’entend plus et je décide de repartir à l’attaque pensant ainsi reformer un petit groupe, hélas sans succès. Tout au long des 7 tours de circuits ce fût une répétition de ce scénario, je suis dans tous les coups, je me permets même d’emmener le tempo dans la bosse, j’ai les jambes qui vont super bien et de très bonnes sensations ! A 25km de l’arrivée je pense pouvoir sortir dans le dernier tour et décide donc de me laisser rétrograder un peu pour récupérer. Je donne comme consigne à mes coéquipiers de suivre les coups si un gros groupe se dessine. Un groupe se forme, je ne peux sauter dedans étant mal placé, je crie à un de mes coéquipiers d’y aller ! Et là, hasard ou la malchance pour moi, mais se groupe de 10 va s’entendre et aller au bout ! Je peste de rage derrière mais content d’avoir quand même un coéquipier devant. Dans le faux plat avant la ligne d’arrivée j’essaye de sortir du pack afin de faire une place et ainsi éviter le sprint du peloton mais je me fais revoir à peine 500m plus loin, le sprint est inévitable… Je termine dans le milieu du peloton à une anecdotique 66ème place…

Je retiendrai de ce week-end, ma super forme, et surtout de m’être fait plaisir, à être un véritable acteur et cela à un des plus haut niveau amateur français ! Ce samedi je vais me rendre sur ma cyclosportive favorite, la "GraniteMont-Lozère" avec comme objectif la plus haute marche du podium ! Pour cela je compte sur ma paire de roue montagne qui sera mon plus grand allier sur les quelques 2500m de D+…