vendredi 2 mai 2014

Résumé Tour du Piémont Vosgien 2014



Bonsoir,
Ce soir je vais vous résumer le Tour du Piémont Vosgien qui s’est déroulé le week-end dernier. Comme son nom l’indique, cette course se situe dans les Vosges. C’est une course par étape de 2 jours avec 3 étapes pour un total de 270km. Celle-ci est classée Elite national ce qui équivaut au plus haut niveau amateur français. Nous aurions pût dire qu’elle était international vu le nombre d’équipes étrangères au départ…

1ère étape : Nous prenons le départ de celle-ci sous un ciel menaçant, gris et un peu de vent. Nous effectuons une première partie d’environ 11km avant de rentrer sur un circuit difficile de 11km à effectuer 13 fois! Dans celui-ci, une bosse de 2km régulière et le mur de l’arrivée, environ 500m sur une route étroite à 10%. L’arrivée étant jugé en haut du mur tout de suite je me dis que j’ai ma chance. Je sens que j’ai de bonnes jambes, je communique avec mes coéquipiers pour leur demander de me protéger tout le long de cette étape. Les choses se passent très bien mais malheureusement un de mes coéquipiers heurte un autre concurrent avec sa roue avant à la sortie d’un virage en épingle et chute lourdement! Il ne repartira pas… Devant un petit groupe de coureurs sont sorti, puis au fil des tours ils ne se retrouvent plus qu’à 2. L’écart s’est réduit notamment dût aux équipes belges et hollandaises qui emmènent un tempo relevé. Un homme sort du pack et fera la jonction avec le duo, je tente à contre temps mais peine perdu. A 2 tours de l’arrivée je tente une grosse accélération pour former un groupe de contre dans le mur, en bas nous sommes 7! Mais hélas personne ne veut rouler et nous nous faisons reprendre. Dans le dernier tour ça frotte énormément, je me fais remonter par un coéquipier puis au pied du mur un "boulevard" s’ouvre devant moi j’en profite et j’attaque le mur en tête du peloton! J’imprime un faux tempo afin de ne pas me cramer, le sprint en bosse est lancé, ça frotte je suis encore devant, un belge me pousse littéralement dans l’herbe, je déchausse, ma chaussure tape dans mon plateau (elles s’en est même déchirée !) je rechausse et repars encore plus fort mais je fini "que" 11ème du peloton et donc 14ème de cette étape !

2ème étape : Le CLM de 14km… Une épreuve sur laquelle je ne suis pas à mon aise! Mais bien équipé avec ma roue artisanale de CLM et surtout une grosse motivation de défendre ma place dans les 15 et l’envie d’aller chercher un top 10 au général! La première partie est technique avec beaucoup de relance et de bute à gravir, au temps intermédiaire je suis à seulement 30sec du meilleur temps! Mais le retour est favorable aux rouleurs, je sens que je manque de force, impossible d’emmener le 11, je joue entre le 12 et le 13… Au final je termine très loin de mes espérances à un peu plus de 2min du vainqueur et surtout je rétrograde à la 43ème place au général!

3ème étape : Une étape presque toute plate avec juste un faux plat montant à mi-circuit. Nous avons 8 tours à effectuer. Le départ est très rapide, ça frotte énormément, dans le second tour je tombe, sans gravité je me relève aussitôt mais je suis lâché du peloton! Je mets plus de 10km à sauter de voiture en voiture pour réintégrer ma place, mon compteur indique une moyenne supérieur à 45km/h depuis le début de cette étape! Un groupe est sorti mais pas de Chris-Net dedans, certains de mes coéquipiers se préservent pour le sprint en espérant un sprint massif. L’équipe du maillot jaune reprend tranquillement ce petit monde mais trop tôt! En effet un autre groupe de 10 sortent et cette fois ce sont plus des "clients", mal placé à ce moment je suis obligé de voir ce groupe sortir sans moi! Nous ne les reverrons plus. Le dernier tour est bouclés à une allure folle et toujours avec plus de tension mais heureusement pas de chute, au sprint mes coéquipiers se font tassés et finissent dans le premier tiers du peloton. Pour moi aucun changement au général.



Je suis tout de même satisfait de mon week-end dans les Vosges, le samedi je sentais que j’avais de la force et que je grimpais facilement! J’avais surtout besoin de me remettre en confiance après mon échec sur la grimpée de Romette-Chaillol le lundi précédent. Cette semaine n’ayant pas de course prévue, je choisis de couper dès mercredi soir et jusqu’à dimanche inclus. Cela va me permettre de faire du "jus" en vue de ma participation au Tour International du Bénin qui va se dérouler du 12 au 18 mai. Je vous informerai de mes résultats là-bas…