jeudi 3 avril 2014

Résumé d’Annemasse-Bellegarde 2014



Bonsoir,

Ce soir je vais vous faire le résumé d’une des plus belles classique du calendrier amateur français : Annemasse-Bellegarde et retour. Cette épreuve comptabilise 181km pour 2050m de D+! Il s’agit d’une épreuve International Elite soit un des niveaux les plus relevé de France.
 
Ci-joint la photo des "anciens" du Chambéry Cyclisme Compétition présent au départ (au centre en jaune le futur vainqueur Axel Gagliardi!)


Les 70 premiers kilomètres sont vallonnés sans grosse difficulté. Nous effectuons la première heure de course à près de 45, 47km/h! Au 76ème km après le second GPM, un groupe d’une dizaine d’hommes sortent. Aucun coureur du Team Chris-Net ne figure dedans… Cela sent la chasse derrière les fuyards mais n’ayant pas une grosse équipe nous ne prendrons pas cette responsabilité.  Peu de temps après un contre de 9 hommes se forment, cette fois deux coureurs du Team s’immiscent dedans ! Pour ma part je reste dans le peloton en pensant à bien m’alimenter et boire pour éviter une fringale ou un manque de force dans le final. Une semaine avant je suis tombé malade, j’ai perdu presque 2kg en 48h ! Toute la semaine je rentrai de mes sorties en fringale ! Je n’arrivais pas à stocker de réserve ou à assimiler mes calories ! J’étais donc très inquiet sur ces 181km !
Malgré tout cela je me sens assez bien et surtout je m’aperçois que je suis capable de basculer avec les meilleurs dans les ascensions.   Mais à ma grande surprise et c’est là où l’on voit le niveau exigeant de cette course, en haut du Mont (103ème km) nous sommes encore un très gros peloton d’au moins 130 coureurs ! Je sens que la grosse lessive va commencer… Au pied de l’avant dernier GPM, nous reprenons le contre, le début de celui-ci est emmené par plusieurs équipes à plus de 35km/h ! Tout le monde est en file indienne, des cassures s’opèrent de partout, je suis bien placé dans les 20,  30 premiers toujours très attentif! Dans la seconde partie,plus raide, de ce GPM, l’écrémage se fait plus fort, je bouche un trou, je commence à être "limite"… 500m plus tard je paye mon effort et doit laisser filer ce groupe d’une trentaine de coureurs en basculant avec 30sec de retard! J’effectue une grosse descente avec plusieurs coureurs tentant de rentrer dans les voitures, peine perdu… Nous sommes à plus de 150km de courses, mes forces m’abandonnent, je dois me contenter de rester dans ce gros groupe de poursuivant que nous avons créés. Nous arrivons pour la 40ème place à 2min 16 du vainqueur Axel Gagliardi (avec des roues Alpin’s Wheel !)

Je suis un peu déçu de ma place, 57ème, mais satisfait d’avoir terminé cette grande et belle épreuve. De plus avec le virus qui m’a affaibli la semaine précédente j’en suis d’autant plus satisfait! J'avais moi aussi chausser ma paire de roue "montagne" qui a vraiment répondu à toutes mes attentes! Une fois de plus après un essai réel, je confirme tout le savoir-faire et le professionnalisme d'Alpins Wheel pour ses montages de roue artisanale sur-mesure
Les résultats ici.

Cette semaine j’ai repris des forces, je me rends à Fully en suisse dimanche matin, pour une nouvelle épreuve Elite où j’espère cette fois pouvoir être acteur et me défendre en pleine possession de mes moyens!