samedi 15 mars 2014

Résumé de la Vienne-Classic



Bonsoir ce soir un résumé succinct de la 1ère manche de la coupe de France des clubs DN3 dont mon Team fait partie. Tout d’abord en ce qui concerne la DN3, nous avons que 3 manches réparti sur le long de la saison afin d’établir un classement des clubs. Les deux premiers de ce classement ont la possibilité d’accéder à la DN2. Ceci est un objectif de mon club de ce fait ces 3 manches représentent  un objectif majeur !
Celle-ci s’est déroulée le dimanche 9 mars autour de Poitiers. Nous sommes arrivés la veille ce qui nous a permis de faire un tour dans la région et de reconnaitre une partie de la course. Ainsi comme vous le constatez un peu de tourisme…

Le départ a lieu à 13h, 150km et seulement 4 GPM référencés mais ceux-ci sont très court, trop court… Pour l’occasion j’ai choisi de courir avec une paire de Bora Ultra Two, je n’ai pas apprécié mon choix ! En effet la roue avant est trop raide, j’avais du mal à gérer mes trajectoires, la roue arrière avec ses rayons G3 ne m’apportait pas la rigidité dont tout le monde vend les mérites ! Au final je préfère mes roue artisanale carbone qui de plus sont relativement moins cher ! Mais revenons à la course qui part très vite comme nous nous y attendions, le vent ne favoriser pas les attaquants. Nous restons prudents sur la première heure de course en essayant de rester toujours bien placés dans ce peloton très nerveux sur des routes étroites ventés ! Un groupe d’une vingtaine sort, je fais rouler mes coéquipiers un peu avant le GPM, dès le pied je pars seul pour rentrer sur ce groupe à peine à 20sec, mais en haut je viens mourir à 5sec (je reprends 15sec en 700m de bosses tout de même…) seul contre le groupe qui se réorganise je me relève sagement. Nous reverrons ce groupe un peu plus tard grâce à plusieurs équipes qui ont sentis le danger ! Au km 50, un autre groupe sort sur une portion qui ne semblait absolument sans danger, nous sommes tous mal placé et obligé d’observer ce groupe partir à l’occasion d’une bordure ! Nous tentons chacun notre tour d’être dans les contres et d’en provoquer mais rien à faire… Le groupe de tête est bien parti ! Il comptera jusqu’à 2min30 à son maximum, au fil des kms, il perd des coureurs si bien qu’à 10km de l’arrivée il ne sont plus que 9 en tête, nous sommes à moins de 30sec, je tente ma chance mais hélas personne ne semble décider à me suivre, je continue mon effort jusqu’à me faire reprendre par le pack… Je choisis d’attendre le sprint en faux plat montant sentant que j’avais une carte à jouer. Quelques individualités tentent leurs chances si bien qu’ils forment un nouveau groupe, le peloton se relève, je peste de rage ! A 500m de la ligne une chute survient, je me retrouve coincer, à mettre pied à terre, je fais mon sprint, je remonte beaucoup de coureurs mais pour une 43ème place…

L’équipe ne marque aucun point sur cette manche, le 1er du Team fini 31ème (seul les 30 premiers marquent des points !). Nous sommes complétement abattus à l’arrivée, après avoir tenté plusieurs fois sans jamais réussir à prendre un bon wagon ! Maintenant nous devons absolument bien figurés sur les deux autres manches mais la DN2 paraît difficile à atteindre…

Demain je devrais me rendre sur la cyclosportive "La Corima" mais à voir en fonction de mon état de santé le matin...