mardi 15 octobre 2013

Tour International de la Réunion 2013



Bonjour,
aujourd'hui je vous publie le résumé de mon Tour de la Réunion étape par étape:

 

Lundi 7 octobre 2013 : Prologue de 3km340. Ce prologue se déroulait sur le vélodrome de Saint Denis, celui-ci se courait par équipe sur 10 tours. Nous partons dans les derniers, ce qui nous a permis de voir les autres équipes évoluer. Les locaux avaient tous des vélos de CLM, nous rien même pas de prolongateurs, de casques profilés ou de roues pleines… Après un échauffement très sommaire (tourner en  rond au centre du vélodrome), nous prenons notre départ et très vite l’allure est élevée, tout le monde tourne comme il faut, nous établissons le 3ème temps intermédiaire ! Il ne reste plus que 3 équipes à s’élancer, au final nous finissons 4ème de ce prologue à 8sec des vainqueurs. Nous sommes ravis de notre résultat, 1ère équipe de France et 1ère sans équipement, en plus de cela Evan Ferrand-Prevot endosse le maillot vert du meilleur sprinteur !

Mardi 8 octobre 2013 : Etape 1 longue de 115km comprenant 2 GPM. Le départ a lieu sous une grosse chaleur, très rapide plusieurs tentent leur chance sans succès. Enfin 2 sortent puis encore 3, je pars en contre un peu avant le pied du GPM, je rejoins les premiers et formons on groupe qui se renforce encore, en haut je passe en 4ème position accrochant des points. Le groupe est gros, 19 hommes ! Très vite l’écart grimpe car toutes les équipes sont représentées à l’avant. Notre écart maximale sera de près de  5min ! Le reste est une longue promenade en échappée ! Arrive le second GPM placé à 19km de la ligne, je m’échappe dedans et me fait reprendre par 3 hommes, je passe en tête en haut, derrière nous partons à fond vers la ligne d’arrivée. Mais hélas nos anciens compagnons ne nous ont pas laissé faire ainsi, regroupement du groupe à 10km, chacun y va de son attaque mais en vain, puis 2 sortent comme il faut et encore 3 derrière dont Thomas Terretaz de la Défense, il fera 4ème derrière pétri de crampes à 30sec, je finis 10ème avec le reste du groupe à 50sec mais je gagne le maillot à pois !


Mercredi 9 octobre 2013 : Etape 2 longue de 105km comprenant 2 GPM. Je suis présent sur la première ligne du fait de mon maillot à pois. Le départ est canon ! Les attaques fusent dans tous les sens mais sans jamais provoquer une cassure, j’en suis dans plusieurs et même lance des offensives, soudain après 15km de course je démarre très vite ma roue arrière rebondi sur une plaque, le vélo se lève de l’arrière et c’est la chute inévitable ! Je me relève seulement brûlé malheureusement un gars qui tombe dans ma roue se fracture la clavicule ! Le peloton a coupé net du fait de ma chute « on n’attaque pas un maillot sur chute ! ». Je remercie le peloton en me montrant devant, tout de suite ça repart toujours à bloc, un petit groupe de 6 sortent dont Evan. Les leaders se neutralisent (j’en fait partie…) à 7km du GPM, les 3 plus fort réunionnais sortent en me piégeant, ils font la jonction avec le groupe d’Evan, derrière je maudit le fait de mettre fait « bloquer la porte ! ». Dans le GPM je sors tout seul et comble presque mon retard pour mourir à 15sec au sommet. Dans la descente je reprends un peu  mais le peloton ou ce qu’il en reste environ 20 hommes me reprennent et nous faisons la jonction alors que j’aperçois Evan la roue arrière crevé au bord de la route. Nous sommes une petite trentaine, personne ne roule, ça attaque, ça coupe puis de nouveau 6 hommes sortent dont le second et le troisième du général ! Je fais rouler mes gars juste pour conserver une longueur suffisante avant le dernier GPM. Au pied nous avons plus de 2min, je pars en petite accélération pas méchante pour tester, derrière ça suit. A 1km du sommet j’en mets une vraie ! Mais hélas je suis pétrie de crampes, obligé de me rassoir et de voir filer les 3 plus costaud qui était en contre derrière moi, au final je rallie l’arrivée dans le groupe en contre avant-dernier du groupe,23ème,  impossible de sprinter une nouvelle fois, encore du temps précieux perdu aujourd’hui sur les favoris de ce Tour ! J’espère retrouver de vraies jambes d’ici demain, je pense avoir payé ma chute et mes efforts trop importants de la 1ère heure ! Je conserve mon maillot à pois pour un petit point… Au final ce fût une mauvaise journée pour moi, comme pour la Défense !

Jeudi 10 octobre 2013 :  Etape 3 longue de 105km, étape en deux parties, une première portion plate longue de 55km puis un profil montagneux sur 30km avec deux GPM. Le départ est une nouvelle fois rapide, mais le vent de face annule un peu les tentatives d’échappés. Enfin un groupe se constitue et sort avec Evan. Je regarde les dossards des échappés et je m’aperçois qu’un concurrent du maillot à pois est dans l’échappé. Je ne m’affole pas pensant rattrapé tout ce monde dans les montées. Arrive le premier GPM, malheureusement je crève au pied ! Déjà des lâchés qui m’empêchent d’être dépanné tout de suite. Je repars et voit le peloton très loin, je rentre au train en faisant une grosse ascension ! A peine rentré j’attaque mais tout de suite pris en chasse par les favoris. Dans le second GPM, plusieurs attaquent mais sans succès, je me contente de suivre commençant à payer mon effort de la crevaison. En haut surpris par la ligne placée beaucoup plus tôt qu’annoncé je ne marque pas de points ! A ce moment je sais que le maillot est perdu ! Dans la descente je pars avec les favoris de ce Tour, nous faisons la cassure mais à mi-pente je heurte la roue arrière d’un gars qui a freiner subitement, je finis dans le décor une nouvelle fois… Je remonte la rage au ventre, rentre sur des gars puis enfin sur le groupe maillot jaune voyant mes anciens compagnons d’échappés à 30sec… Je termine 8ème de cette étape, 7ème du général, je me dis que ce n’est pas si mal malgré tout, mais surtout les jambes sont là, demain arrivée en altitude, j’ai de grosses ambitions ! Et je garde dans un coin de ma tête le maillot à pois…

Vendredi 11 octobre 2013 : Etape 4 longue de 100km avec une arrivée en sommet ! L’étape que j’attendais avec impatience, que j’avais marqué du doigt ! Je pensais rester bien cacher pendant les 90 premiers km et finir en pur grimpeur à tout faire sauter mais la course ne s’est pas du tout passée comme cela ! Le départ comme d’habitude est très nerveux, des attaques dans tous les sens, un groupe de 10 sort après 20km, un contre sort j’en suis et surtout je vois que cette fois personne ne me suis, à 5 contre 10 nous tentons de revenir pendant 30km puis 6 hommes nous reprennent dont Ronan et Evan qui se met à rouler à bloc, nous faisons la jonction à 25km de l’arrivée. Nantes très représenté et surtout avec leur leader prennent l’échappé en main, au pied de l’ascension nous avons 3min40 d’avance sur le peloton ! Je sens la très bonne opération, j’attaque au plus dur du col, mais hélas plus de force, je paye mes efforts du contre ! Nous ne sommes plus que 5 en tête, Le leader de Nantes démarre, je ne peux pas répondre ! Il va gagner avec 13sec d’avance, je finis 4ème de cette étape déçu car de plus l’arrivée été jugé 1km après le sommet, (je comptais tout donner en voyant la flamme rouge pour revenir !) mais par contre je remonte 3ème du général à 1min 49…

 Samedi 12 octobre 2013 : Etape 5 longue de 110km comprenant 4 GPM, l’étape piégeuse et propice aux attaques ! Cela ne manque pas dès le départ comme d’habitude toujours très rapide, plusieurs attaques, un groupe se forme à l’avant avec Evan et Thomas mais personne de dangereux au général, je tente de revenir sur eux mais impossible de sortir, je suis marqué au cuissard. Dans le second GPM, deux locaux dont Manzin (leader et redoutable concurrent) attaquent, je pars avec eux, nous sommes à 49sec du groupe de tête, mais hélas je n’arrive pas à suivre le rythme endiablé des deux qui font la jonction au sommet, derrière nous nous retrouvons une dizaine à 30sec. Encore une fois personne ne s’entend et l’écart grandi très vite à 2min ! Devant les deux à peine rentrés ont tout de suite mis le paquet sentant le bon coup, bien épaulé par tous les locaux représentés dans ce groupe ! 10km plus loin je crève au moment où nous commencions à organiser notre défense car tous les premiers du général sont là ! Je change de roue et me fait reprendre par le peloton, je mets 30km à revenir sur le groupe maillot jaune. L’ardoisier nous indique 3min40 à ce moment-là je sais que nous ne rentrerons jamais devant et que le classement sera chamboulé. Dans le dernier GPM Ronand Poulizac (piégé lui aussi) s’échappe et passera la ligne avec une grosse dizaine de secondes sur moi, je finis 21ème. Au final nous accusons plus de 5min, je rétrograde très loin dans le classement 8ème et Manzin enfile le maillot jaune ! Le seul point positif de cette journée est la très belle 3ème place de Thomas ! Je ressens la même frustration et la même déprime qu’à la dernière étape du Tour de Martinique… Décidemment les Tours des Iles sont particuliers et les ententes entre locaux jouent un rôle essentiel !

Dimanche 13 octobre 2013 matin:  Etape 6 CLM individuel de 7km300. Un chrono tout en faux plat montant. Un chrono vraiment très dur pour homme fort, je me dis que ça va être dur de rivaliser avec les locaux équipés de vélo CLM… Je me fais prêter un guidon de triathlète tout de même. Etant 8ème du général je pars avec un décalage de 2min. Ronand s’élance avant moi, il a 17sec de retard sur moi au général, ma 8ème place est en péril… Je fais un beau chrono malgré tout, je finis 14ème mais je perds ma 8ème place pour 7sec. Il y a un très gros nombre de coureurs entre 11min 20 et 11min 40, je suis à 11min 41 ! De quoi me satisfaire n’étant pas spécialiste du chrono !


Dimanche 13 octobre 2013 après-midi : Etape 7, un critérium de 3km400 à effectuer 30 fois ! Le départ toujours aussi canon, au bout de 5 tours un groupe de 10 sort devant dont Thomas (qui fini vraiment très fort ce Tour !), ils prendront jusqu’à 1min45 d’avance mais derrière les gardes des 3er du général veille. Au dernier tour, ils n’ont plus que 30sec d’avance, Thomas finira 8ème Evan fait 3ème du sprint du peloton, quand à moi je finis au milieu, bien content d’être passé à côté des chutes…

Je suis félicité par tout le peloton pour finir ce Tour malgré mes chutes, mes crevaisons et surtout mes blessures ! En effet depuis 3 nuit je ne dors pas, j’ai la jambe toute gonflée, je boite, la main creusée et toute endolorie…
Je suis bien content malgré tout de finir ce Tour même si je finis à la 8ème place du général (le 5ème du général a abandonné). Mon objectif de finir dans les 10 premiers est atteint mais avoir été 3ème cela laisse des regrets…
J’espère revenir l’an prochain encore plus en forme et surtout avec moins de malchance, encore une fois un grand merci à mon partenaire Alpin's Wheel toujours présent à mes cotés pour ses roues aussi performantes!