mardi 2 juillet 2013

Compte rendu Cyclosportive Pierre le Bigaut 2013



Bonsoir,

Ce soir je vais vous faire un petit compte rendu de la Pierre le Bigaut qui s’est déroulé ce samedi 29 juin à Callac (22). 

Nous étions un peu plus de 7000 participants ! Il s’agit d’une des plus grandes épreuves cyclosportives de France. Cette épreuve a également servi de championnat de France des clubs de la Défense. En effet nous étions parmi les 700 premiers dossards prioritaires au départ avec des dossards distinctifs en rouge. Tous les pensionnaires de l’équipe de France de la FCD (dont je fais partis) été présent au rdv plus environ une cinquantaine de licenciés FCD.
 
Revenons sur le circuit de 120Km avec près de 1000m de dénivelé à travers la bretagne, en fait de vrai petites montagnes russes. Il n’y a quasiment jamais eu de plat. Nous prenons le départ sous la pluie et un petit 13° au thermomètre… J’avais pour l’occasion gonflé mes boyaux Michelin à 8 et 8,3 bars respectivement à l’avant et à l’arrière. Bonne intuition de ma part, en effet la pluie ne va pas nous quitter durant toute l’épreuve. Plusieurs professionnels et coureurs de 1ère catégorie étaient présents au départ, de ce fait la course est resté « bloqué « pendant les 50 premiers kilomètre. Ensuite sous l’impulsion de Sébastien Hinault (IAM Cycling) et des Bretagne-Séché Environnement, la sélection va s’opérer. Nous ne sommes plus qu’une centaine de coureurs. Plusieurs tentatives sans réussite jalonnent les kilomètres suivants. Aux environs des  20 kilomètres de l'arrivée, Sébastien Hinault va décanter la course avec une "attaque à la Gilbert" dans un mur. Le professionnel avec Anthony Saux franchissent la ligne main dans la main, en contre 6 coureurs arrivent avec  20sec de retard. Mon groupe en chasse, avec en tête Gael Malacarne (Bretagne-Séché Environnement), se présente pour la 9ème place avec 1min de retard sur les vainqueurs.

 Je termine à la 18ème place un peu déçu car j’attendais « le mur final » pour placer un démarrage mais en fait celui-ci n’en été pas un… Aux 400m je me dis il faut y aller il n’y a pas de mur on t’a mal renseigné.  Malgré tout cela je parviens à ramener un titre de vice-champion de France de la FCD en master 1.

C’était vraiment une très belle épreuve malgré le temps, à chaque village traversé c’était la fête, les bénévoles très accueillants avec de jolie stands et un bon repas à l’arrivée. Ci-joint mon enregistrement sur Strava, et le compte rendu de Vélo 101 sur cette très belle épreuve.

Samedi je commence le Tour International de la Martinique, il s’agit d’un des tours les plus durs niveaux amateur avec 9 jours de courses d’affilés et 11 étapes au programme.  J’espère pouvoir vous faire part d’un podium ou d’une belle place…