jeudi 1 décembre 2016

Test de Home Trainer à entrainement direct connecté



A l'heure où nous pensons aux cadeaux de Noël, où la température ne nous incite plus trop à sortir notre vélo, quoi de mieux qu'un bon Home Trainer pour parfaire ou entretenir son entrainement.


Je vais donc vous proposer un article sur les Homes Trainer (HT) nouvelles générations, ceux à entrainement direct. Le principe est de venir poser votre vélo sans la roue arrière, afin que la transmission de la résistance ne passe plus par un frottement entre un rouleau et un pneu, mais directement par la chaine. De cette manière, finie la perte de force. Attention lors de l’achat de ce type de HT, certains ne sont pas fournis avec une cassette. Il vous faudra donc vous  équiper d’une cassette supplémentaire ou sinon démonter la vôtre pour chaque utilisation… J’ai opté pour une Shimano 105 en 11v pour moins de 40€ généralement ce qui permet de poser mon vélo sans faire de mécanique à chaque utilisation.

Ensuite dans ces HT, on distingue deux catégories : ceux à résistance fixe et ceux à résistance variable ou également appelé Home Trainer connecté. En terme de prix, ceux de la première famille sont aux alentours des 500€, quand aux HT connecté sont eux dans une fourchette d’environ 900 à 1300€.

Dans la première catégorie, c’est le braquet et votre cadence de pédalage qui permet d’augmenter la résistance. Tout simplement au plus vous pédalez vite avec un gros braquet au plus la résistance augmente et ça devient dur !

Dans la seconde catégorie, la résistance peut être ajustée soit via une application spécifique du fabricant du HT (Elite, Tacx, Wahoo, etc…) ou via des applications de parcours virtuels en ligne (je vous ferai un article spécifique sur une de ces applications prochainement). La différence de prix entre ces deux types de Home Trainer est presque du simple au double ! 


Afin de vous orienter dans votre choix, j’ai testé ces deux versions :

Pour mon test j’ai eu les principaux HT haut de gamme des grandes marques de ce marché. Chez Elite, le TurboMuin Smart B+ et le RealTurbo Smart B+, chez Wahoo Fitness le Wahoo KICKR et enfin chez Tacx le Neo Smart T2800

Tous sont connectés via un capteur (Misuro B+ pour les Eilte) qui permet de calculer vos watts et votre cadence de pédalage. Et ce sans ajout d’accessoire sur votre vélo (point particulier pour le KICKR qui lui doit être couplé avec votre capteur de cadence ou mettre celui fourni, j’y reviendrai plus loin dans cet article) ! Ainsi grâce à votre téléphone et l’application du fabricant de votre HT vous pouvez voir en direct ces données. 

Vous pouvez aussi les "lire" depuis votre PC si vous possédez une connexion Bluetooth ou avec l’ajout d’une clé USB Ant+. Là vous pouvez soit utiliser l’application fourni par le constructeur du HT ou vous connectez sur des applications de réalité virtuelle ou bien encore sur des applications spécifiques aux HT comme Wattbike par exemple...

Attention, sur le TurboMuin, ce petit capteur est à insérer dans un logement spécifique. Suivez bien les instructions de la notice.

Les essais :

Elite TurboMuin Smart B+ : Une fois votre vélo poser sur le HT, il vous suffit simplement de verrouiller le blocage rapide (comme sur une roue arrière classique). Elite a ajouté une rondelle afin de pouvoir proposer deux largeurs de cadre : 130 et 135mm (théoriquement standard route et VTT). Ensuite il ne vous reste plus qu’à pédaler. J’ai tout de suite senti la différence entre un HT classique et ceux-ci ! Nous sommes très proches des sensations de roulage de la route, en effet pas de balan  qui rends le coup de pédale carré ou de frottement spécifique aux HT classiques. En revanche, et je pense que c’est le principal défaut de ce modèle, sa résistance est très forte. Même avec un braquet de 39×25 et une cadence de 110tr/min je développais 180 W  !

Ce qui est trop important – dans mon cas – pour une séance de récup active par exemple… Hormis cela, je dois avouer qu’il est très silencieux même à cette cadence, entre 60 et 65 db (mesure effectuée avec  un sonomètre). Le fluide n’est pas bruyant et l’huile ne chauffe pas (ou  très peu). Le support est stable, bien sûr il ne faut pas se mettre en danseuse et tordre son vélo ! Mais des petites relances dans l’axe ne déforme pas le cadre comme on peut le constater sur les HT classiques. Je pense que pour les nouveaux cadres légers et aux haubans fins, ce n’est pas négligeable du tout, bien au contraire.
Pour ce qui est de la mesure, une fois votre Misuro calibré en fonction de votre HomeTrainer (voir la notice et bien effectuer le réglage) elle est assez correct. En effet j’ai réalisé un comparatif entre les données fournies par ce capteur et mon capteur de puissance habituel (Stage cycling, utilisé par le Team Sky) et je n’ai constaté qu’une très petite différence comprise en 3 et 5%. Ce qui est tolérable quand on sait que chaque capteur de puissance a des mesures différentes

                Elite RealTurbo Smart B+ : Comme son petit frère, il reprend les mêmes configurations mais il est fourni avec le logiciel Real de chez Elite qui permet de créer ses propres séances ou d’opter pour une de celles proposées par celui-ci, également d’effectuer un test Conconi etc… Une clé USB Ant+ ainsi qu’un DVD de la montée de l’Alpe d’Huez sont fournis.
Une fois les instructions de configurations terminées, vous pouvez commencer votre séance. On sent tout de suite une aisance et une sensation proche de la réalité. Son
volant d’inertie de 6,9 kg en est la cause principale. En effet plus ce chiffre est important plus vous avez une sensation proche de la route. Il est également silencieux, 68 db en pleine séance d’intensité. Dès la mise en marche du système (quand le volant se met à tourner), vous entendez le moteur électrique qui vient calibrer la résistance en fonction de la puissance demandée. 

Je m’explique : Vous programmez une séance de PMA par exemple. Avant d’attaquer celle-ci, vous établissez votre protocole sur le logiciel Elite ou sur une application compatible. Ensuite le RealTurbo prend en compte votre cadence et, en fonction de celle-ci, il va se calibrer pour que vous ayez la bonne résistance en Watt. C’est à partir de ce moment-là que ces HT sont très efficaces, vous pouvez faire une véritable séance très précise en ne vous focalisant que sur votre cadence ! En effet, le HT suis votre protocole et gère tout seul les différentes phases d’intenses et de récupérations ! Ainsi vous obtenez des courbes de puissances tout à fait symétriques et identiques entre chaque intervalles ce qui est absolument impossible sur route ! En parlant de puissance, les données sont correctes, un peu surestimées mais reproductives ce qui vous permet de réaliser de véritables entrainements pointus et de qualités.
Le RealTurbo est
fourni avec le CD d’installation de l’application Real de chez Elite ainsi que la clé USB Ant+. Ce dernier permet de gérer la résistance électronique ou de voir en direct votre graphique d’entrainement. Comme l’illustre la photo ci-dessous, vous voyez vos courbes de Fréquence Cardiaque, Puissance, Cadence qui s’affichent en direct.




Cela vous permet de bien calibrer votre séance et de respecter vos zones d’entrainement. Mais le point fort aussi du RealTurbo est d’être interactif avec les applications de parcours virtuels. Vous pouvez exporter une de vos sorties en GPX et la reproduire sur votre HT avec les variations de pentes retranscrites dans la résistance. Ou vous mettre sur un parcours avec d’autres personnes connectées et profiter de l’aspiration de ceux-ci. Votre effort sera réduit afin d’en reproduire l’effet.
 
Le point négatif est son utilisation sans prise de courant où la résistance est très, voire trop forte encore plus que sur le TurboMuin Smart B+. Ceci le rends quasiment inutilisable sans prise secteur à proximité.





                Wahoo KICKR : Le HT du Team Sky ! Là nous sommes sur du haut de gamme, le design moderne, le châssis est très stable et surtout possède des talons réglables afin de l’ajuster au mieux.

Le Wahoo propose 4 positions de hauteur en fonction du type de vélo (ou roues) utilisés. Ainsi si vous effectuez votre séance avec un VTT de 26’’, un vélo de route en 700 ou encore un VTT en 29’’, vous aurez toujours la "roue arrière" à la bonne hauteur. Ce petit plus est loin d’être négligeable pour avoir toujours une position le plus proche possible de la réalité ! En revanche, le KICKR a une entretoise à placer dans un sens ou dans l’autre en fonction de votre axe de cadre. A noter et ce n’est pas rien, qu’il est livré avec une roue libre 11v 11-26 (standard Shimano). Bien sûr une cale pour monter une roue libre 10v est fournie mais le corps n’est pas compatible Campagnolo. Pour ceux qui ont une transmission italienne, vous devrez acquérir le corps spécifique, environ 70€ plus la cassette… Tout comme ceux qui utilisent des axes 12×142mm, il vous faudra acheter l’adaptateur spécifique. Pour terminer sur les données, son volant d’inertie est de 5,5 kg et le poids total 21,3 Kg . Ses bras stabilisateurs pliants permettent de le stocker dans un placard par exemple ou de le transporter plus facilement . D’autant plus qu’il a une poignée de transport au-dessus de la roue d’inertie. 



L’application Wahoo Fitness compatible Android et iOs permet de calibrer son HT. Vous pouvez aussi programmer des séances et modifier la résistance (entre 0 et 9, ce qui permet de reproduire des pentes de 0 à 4,5%) comme sur un HT à résistance réglable par câble. Ainsi pour ceux qui ne sont pas trop "Geek" vous pouvez l’utiliser comme un HT classique.
La mise en marche est aisée : Une fois branché, les diodes Bluetooth et Ant+ s’allument. Vous pouvez dès à présent connecter votre HT à votre PC ou smartphones et programmer une séance.

 


Comme avec les deux Elite, la sensation de rouler sur la route est bluffante, le coup de pédale est fluide. Au niveau sonore, le Wahoo est donné pour 61 db, j’ai effectué plusieurs mesures à l’aide d’un sonomètre sur différentes intensités d'efforts, j’ai relevé 66 db au plus fort. La mesure de puissance est calculée en fonction de votre cadence et de nouveaux algorithmes. Ainsi il permet de générer une résistance de près de 2000 W ! Croyez-moi vous en avez largement assez, à titre d’exemple quelques données approximatives de grands sprinteurs  : Mark Cavendisch 1500 W ; André Greipel 1700 W ; François Pervis 2200 W. Cela vous donne une idée pour vous dire qu’il sera difficile de le mettre en défaut. Les watts calculés sont assez précis, en effet j’ai effectué des tests de mesure entre le Wahoo KICKR et un pédalier SRM (qui est la référence actuelle dans les capteurs de puissance).



Les mesures sont semblables, en revanche le KICKR surestime d’environ 5% et a un temps de réaction plus lent. Cela est dû à son calcul et le rééquilibrage du volant d’inertie tandis que le SRM mesure en direct la puissance. Cet écart n’est perceptible que lorsque vous changez de rythme ou de braquet, mais une fois que vous êtes sur une allure constante, l’équilibre revient.
 
Grâce à ses bras stabilisateurs réglables, ce home-trainer est très stable. Même lors de sprints, de relances en danseuse (attention à vous balancer en fléchissant les coudes et non le vélo !), il ne bascule pas.
L'application est simple et son interface pratique permet de bien calibrer les séances. La résistance est précise pour être toujours au plus proche des valeurs recherchées. Le KICKR réagit bien aux applications de réalité virtuelle.

TACX Neo Smart T2800 : Le fleuron de la marque qui est l’une des pionnières dans ce domaine ! Encore une fois un HT assez lourd, 21,5Kg, mais très stable et un encombrement au sol d’environ 750×575mm

Il n’est pas fourni avec une cassette mais comme chez Elite, son corps de roue libre est compatible Campagnolo et Shimano. La rondelle de calage pour les corps 10v, le blocage rapide et l’entretoise pour un entraxe de 135mm sont fournis. En plus de cela, deux écrous de cassette vous sont fournis (un pour départ 11 et l’autre pour départ 12 ou au-delà. Pour la connectique Tacx s’est montré avars en ne fournissant pas son logiciel maison : Tacx Trainer software 4. A 130€ le logiciel en plus du HT, cela fait lourd dans la balance, et à 160€ vous avez le pack Upgrade avec une clé USB Ant+ (celle-ci assez conséquente et doté d’un câble assez long pour communiquer avec votre Neo Smart d’un bout à l’autre de votre salle de sport par exemple.. Egalement 3 DVD (4 cols des Pyrénées ; une étape du Giro 2013 ; le Tour des Flandres 2013), 1 Blu-ray de la marmotte 2014. Des parcours qui dans un premier temps vont vous permettre de vous familiariser un peu avec "l’engin". Et pour terminer ce pack, une télécommande Ant+  à fixer sur votre guidon pour vous diriger sur les parcours virtuel ou dans les différents menus du logiciel. Attention sur ma photo, vous avez le contenu du Neo Smart T2800 + le pack Upgrade.
Tacx  a opté pour son classique calage de la roue avant via sa cale spécifique déclinée pour tous ses Home-Trainer.

Au premier abord, et surtout ce qui le différencie de ses concurrents est le fait qu’il ne possède pas de courroies ou autres pour entrainer le volant d'inertie

En effet son volant d’inertie est à entrainement direct depuis la cassette. Le Neo Smart est entièrement électronique ! Tout simplement, la résistance est gérée par un moteur, ce qui le rend très réactif ! Ensuite son design en forme d’ailes d’avion puis une fois en marche sa lumière sous le châssis transformera votre salon, salle de sport, garage, etc… en  une aire futuriste.
 
De plus Tacx annonce que son HT permet de reproduire les sensations des pavés, des graviers, du tout-terrain ou d'autres types de routes sur lesquelles vous roulez. En effet, en fonction de l’application que vous utilisez et le terrain choisi, si vous traversez un pont, une route de gravel, une piste, des pavés, etc…, ce dernier va vibrer et vous ressentez les vibrations du revêtement routier dans vos jambes de la même façon que vous les ressentiriez si vous rouliez à l'extérieur ! Concrètement c’est le corps de roue libre qui se vibre un peu comme les manettes des consoles de jeux. En "descente", le volant est entrainé par le moteur et vous avez la roue libre qui se met en action avec un "cliqueti" proche d'un moyeu DTSwiss...
Il offre une résistance maximale de 2200 W, comme vu précédemment vous avez largement "de quoi faire" ! Le Neo Smart est compatible avec toutes (selon les constructeurs) les applications connectés (Zwift, BKool, etc…) ou analyse de performance (TrainingsPeaks, Golden Cheetah, etc…). A confirmer par ceux qui utilisent ces applications ou logiciels. Pour ma part je confirme pour certaines.
 
Une fois en place et connecté toujours soit par Bluetooth ou Ant+, une lumière d’ambiance éclaire sous son châssis. Celle-ci varie de couleur en fonction de la puissance développée ! Plus vous forcez, plus elle tend vers le rouge et inversement à faible résistance, vous êtes sur des tons bleus,. Ensuite la sensation de reproductivité est très réaliste. Très vite vous oubliez que vous êtes sur un HT, d’autant plus que ces vibrations et sa résistance qui varie très rapidement en font un outil très puissant ! J’ai comparé sa puissance à celle mesuré par le pédalier SRM. Encore une fois de légères différences mais très faibles, de l’ordre de 1 à 2% ! Mais le plus agréable (voire impressionnant) est son changement de résistance presque instantané ! En effet n’ayant pas de courroie, il permet de générer une très grosse résistance en une fraction de seconde quand ses rivaux doivent attendre que le volant d’inertie atteigne la puissance souhaitée. Ainsi programmer des sprints à plus de 1000W sur 5 voire 7’’ est tout à fait possible et ils sont très reproductifs ! Un conseil méfiez-vous si vous surestimez votre puissance, vous allez vous retrouvez complètement à l’arrêt !

Un des arguments et qui je dois dire est un vrai plus est sa capacité à générer un courant électrique
qui permet de faire varier la résistance. De ce fait vous pouvez vous en servir sans prise de courant à proximité. Chose impossible actuellement chez ses concurrents ! Certes vous n’aurez pas toutes les fonctions disponibles mais au moins avant un CLM ou autres épreuves vous pouvez vous en servir.


En conclusion,
 je vais vous faire un petit récapitulatif des points forts et faibles de chacun de ces HT. Prenez bien en compte vos besoins, votre budget pour l’acquisition d’un HT de ce genre. J’ai omis volontairement le Elite TurboMuin Smart B+ qui est un peu "à part" et dont le budget tourne autour des 500€.

Points forts :
·         Elite RealTurbo Muin : Bonne reproductivité de la résistance ; Logiciel et clé Ant+ fournis ; le seul de ce trio sous les 1000€.
·         Wahoo KICKR : faible encombrement (une fois les bras repliés) ; stabilité ; réglage hauteur de "roue arrière"
·         Tacx Neo Smart T2800 : Utilisation sans prise de courant ; bruit très faible ; réactivité de la résistance

Points négatifs :
·         Elite RealTurbo Muin : Utilisation sans prise de courant impossible ; poids.
·         Wahoo KICKR : la cadence qui doit être "rajoutée" via le capteur à placer sur la manivelle ou votre chaussure ; prix (1100€ environ)
·         Tacx Neo Smart T2800 : stabilisateur à placer sous la roue avant ; logiciel non fourni, prix (1200€ environ)

Noël approche, j’espère que ce test va vous servir pour votre liste de cadeaux. Si vous désirez en savoir plus sur chacun, n’hésitez pas à me contacter ou à retrouver quelques tests plus développés via les liens ci-dessous :