samedi 29 août 2015

Boyau à tringles pour jantes à pneu



Non vous ne rêvez pas ou je n’ai pas fait de fautes de frappe tout est dans le titre : Enfin un boyau qui se monte sur vos jantes à pneus !

Je vais vous présenter un nouveau concept de chez Tufo ; en fait ils ont repris leurs boyaux et ont greffés des tringles afin de le mettre en place sur une jante à pneu (Je vais revenir en détail plus loin).  
 Déjà nous pouvons faire un comparatif sur le poids, j’ai réalisé les calculs :

-          Poids du boyau à tringles pour jantes à pneu : 335gr en 700×22 et 375gr en 700×25.

-          Poids pneu (Tufo Calibra) + chambre à air + fond de jante : 205gr en 700×23 + 105gr + 25gr = 335gr

Comme vous le constatez nous sommes au même poids pour un produit équivalent ! (Le Hi Composite Carbon n’existe qu’à boyau d’où la comparaison avec le pneu Calibra toujours de chez Tufo)

 

Venons-en au montage :

Tout d’abord, on s’aperçoit que c’est vraiment le même boyau que celui à coller ! Seules les tringles les différencient ! Vous vous apercevez qu’il y a deux "étages de tringles" mais en fait seul la première, dans le prolongement de la "bande de collage", vient crocheter la jante et suppléer le fond de jante, la seconde sert à centrer et protéger votre boyau.

 

Pour mettre en place ce boyau pour jante à pneus, il faut opérer comme pour un boyau classique ! Ceux qui n’ont jamais monté de boyaux peuvent voir mon article "comment coller un boyau" ou sur ce tuto réaliser pour Cycle Tyres. Pour les autres, faites comme pour un boyau à détendre (c’est-à-dire avant collage).

 

Gonflez légèrement le boyau pour lui donner une forme arrondi et insérez la tringle tout le long sur un coté de la jante. Opérez comme pour un boyau classique en partant de la valve et en terminant par le côté opposé, posez la roue sur vos genoux et faites rouler le boyau du bout des doigts. Attention à ne passer que la première tringle sous le rebord de jante ! Ensuite faites pareil de l’autre coté en "pinçant" votre boyau. N’hésitez pas à le dégonfler légèrement si vous n’y parvenez pas. Il faut procéder petit à petit tout en vérifiant que la tringle rentre bien dans la jante.

Point particulier au niveau de la valve, il va falloir "jouer" un peu avec celle-ci pour que la tringle se mette bien en place.

 

Enfin une fois votre boyau à tringle monté, comme pour un boyau classique, il faut le mettre en place et l’équilibrer.  Pour cela gonflez entre 2,5 et 3 bars et faites le rouler entre vos doigts, de manière à voir la seconde tringle épouser le rebord de votre jante.

 

Une fois bien en place, gonflez à la pression d’utilisation classique pour vos boyaux (pour moi, 8,3 bars sur ma roue arrière) et c’est là toute la différence, vous pouvez dès à présent partir rouler ! Ce qui nous amène tout droit à la suite de cet article.

 

 Comparatif et ressenti entre la version à tringle et la version boyau classique (collé) :

La première impression est tout simplement d’avoir une roue à boyau ! Dès les premières relances en danseuse, le vélo réponds tout de suite, le rendement est excellent également ! En revanche je dois avouer que j’ai mis un peu de temps à prendre confiance avec ce boyau. En effet dès la première descente une sensation de "déjantage" me fait freiner ! Je m’arrête pour vérifier que tout va bien, on ne sait jamais, mais non tout est normal. Je repars en prenant moins d’angle et un peu anxieux… Au fil de la sortie j’oublie que je roule sur mes roues à pneus et lors de sprints, ma roue répond tout de suite, idem en plaçant de gros démarrages ! J’ai l’impression d’avoir changé de roue, les aspérités de la route sont absorbées sans sauts ! J’effectue une ascension avec un bon tempo alternant les passages assis et debout et toujours cette sensation de réactivité ! Nouvelle descente, pris dans le rythme de ma montée, j’effectue une descente rapide, j’en oublie mes premières sensations, et finalement c’était juste mon imagination qui m’a joué un tour ! Le boyau tiens parfaitement et ne flotte pas du tout. Je suis bluffé par ce boyau à tringle, ma roue est devenue beaucoup plus précise, nerveuse et transmets plus de puissance au sol !

En conclusion ce boyau à tringle permet de vraiment upgrader vos roues à pneus de moyenne gamme ou de carrément vous faire plaisir sur une belle paire de jante carbone à pneu ! Pour tous ceux qui ont peur du collage et qui cherche du rendement, je pense que cela peut être un excellent compromis ! Mis à part le montage qui demande un peu d’expérience de "collage de boyau" ou pour les non-initiés un peu de temps, (il faut compter entre 10min, pour les plus rapides, et 20 à 25min, pour les novices, tout compris). A noter que je n’ai pas eu besoin de démonte-pneu pour procéder à son démontage tout comme son montage.

Bien évidemment comme tous boyaux en cas de crevaison au bord de la route, soit vous percutez une bombe anti crevaison soit vous remplacez votre boyau à tringle par un autre et percutez votre cartouche de CO2 ou vous avez un pneu + chambre + fond de jante + démonte-pneu avec vous (ce qui me paraît assez encombrant)… A savoir que les boyaux Tufo sont conçus comme un pneu Tubeless, étanches ils ne possèdent donc pas de chambre-à-air par conséquent irréparable en cas de crevaison ! (comme les Mavic par exemple...)

Voilà un très bon produit qui saura trouver sa clientèle et qui ne demande qu’à être plus connu! Surtout cela permettra aux anti-boyaux de franchir le pas sans investir dans de nouvelles roues et ainsi de découvrir les sensations du boyau !