samedi 15 février 2014

Compétition ski alpinisme



Bonjour à tous, cette semaine, j’ai participé à une course de ski de randonnée militaire.

En effet il s’agissait du Challenge des Troupes de Montagne hivernal 2014, regroupant des équipes de 5 coureurs venant de tous les régiments militaires spécialisés dans la montagne. Ceux-ci  forment une brigade (la 27èmeBrigade d’Infanterie de Montagne), en tout il y avait 39 équipes issues des 3 bataillons de chasseurs alpins, d’un régiment de légionnaire, d’un régiment d’artillerie, des commandos montagnes et d’aguerrissement montagne… Ce challenge se déroulait dans la station de la Féclaz au-dessus de Chambéry.

Cette épreuve se déroulait sur 2 étapes, une semi-nocturne appelée ½ km vertical, comprenez 500m de dénivelé positif et la seconde étape le lendemain avec un relais au sein de l’équipe, d’un exercice de sauvetage et pour finir un tir sur un pas de tir de biathlon !

Mon équipe était constituée de 2 spécialistes en trail, un compétiteur de ski alpinisme et d’un Capitaine (très sportif). La première étape fut lancée par un départ groupé où beaucoup se sont fait piéger et bloquer par le nombre de participants (190 coureurs) dans  l’entonnoir qui nous emmenez au premier mur ! Je fus bloqué mais je réussi à doubler dans le mur pour revenir sur mon équipe qui était déjà aux avant-postes. Une fois revenu sur eux, nous mettons un rythme infernal où le Capitaine puisse suivre sans être dans le rouge (c’était le « maillon faible » de notre équipe)! Je me retourne en haut de ce premier mur et déjà un petit écart, j’encourage mon équipe et nous voilà reparti de plus belle.
 En haut de la première ascension, nous sommes déjà seul en tête avec un bel écart, la descente se fait sans virage, les chaussures non serrées ! A peine le temps de souffler un coup que nous rephoquons et repartons pour la seconde ascension identique à la première, le Capitaine coince un peu, nous nous relayons derrière lui pour l’aider en le poussant avec un bâton (une trouvaille souvent utiliser dans les compétitions de ski alpinisme)! Nous franchissons la ligne vainqueur de cette première étape avec 3min 14sec sur la seconde équipe ! Nous sommes très heureux de notre avance qui va nous permettre de gérer pendant la seconde étape !

Le lendemain matin, la météo n’était pas de la partie avec un vent violent et de la neige… Le départ se fait en poursuite avec les écarts de la veille. Mais également en relais au sein de l’équipe. Un premier binôme part pour une boucle de 300m de dénivelée,  passe le relais au trinôme restant de l’équipe qui repart pour la même boucle. Une fois revenus les 5 repartent pour une grande boucle avec donc l’exercice de sauvetage et à la fin le tir. Un des traileurs et le Capitaine partent pour leur boucle, ils conservent l’avance de la veille, ils nous passent le relais et partons à 3 pour notre relais. Le rythme est énorme ! Le spécialiste du ski de randonnée donne un tempo énorme sur les portions plates mais dans les murs j’impose un rythme  supérieur, nous finissons notre relais avec une avance de plus de 4min 30 ! La dernière boucle ne sera plus qu’une « balade de santé » à gérer notre avance en faisant attention lors de l’exercice  de sauvetage qui s’est déroulé parfaitement ! Une fois la grande boucle finie et le tir annulé en raison du vent trop violent sur le pas de tir, nous savourons notre victoire avec un petit tour d’honneur et un écart de plus de 6min au final, pour un challenge que nous aurons bouclés en 2h09min !

 

Voilà qui est de bons augures en vue de ma saison qui débutera les 22 et 23 février à l’Ardèche méridionale. Où je testerai ma roue artisanale de CLM, et vous ferai part de mes impressions et mon ressenti avec celle-ci.  En ce qui concerne ce Challenge, je pense que ce type de compétition est intéressant tant sur le moral que sur le physique, cela permet de se faire de grosses séances au seuil et de se retrouver avec cette petite sensation spéciale dès que nous avons un dossard accroché !