samedi 11 janvier 2014

Comment s'affuter



En cette période "post-fête", beaucoup commencent à penser à s’affuter en vue de la saison qui approche à grands pas… Ou tout simplement pour tous ceux qui veulent remettre leurs paires de roue montagne sans les briser ! Je vais vous donner deux méthodes que je pratique régulièrement pour s’approcher rapidement de son poids de forme :

La première consiste tout simplement à se faire une séance à jeun. Celle-ci va accélérer votre consommation de graisses. Vous savez, on dit souvent que quand on fait un effort, on commence à consommer des graisses au bout de 30/40 minutes. C’est absolument faux, si vous pratiquez un exercice à jeun, c’est-à-dire sans rien avoir mangé avant, l’idéal étant le matin. Si vous allez courir le matin à jeun, que vous faites une séance de vélo le matin à jeun, eh bien non seulement vous allez plus rapidement consommer des graisses, mais en plus, vous allez augmenter la capacité de votre organisme à aller les chercher et à faire un effort avec comme seul carburant, des graisses. Cette séance a l’avantage de consommer les graisses accumulés par votre organisme et donc d’affiner une zone de votre corps ! (Idéal aussi pour vos épouses, faites leurs en part !)
Avant de partir pour votre séance à jeun, je vous conseille de boire un grand verre d’eau et ensuite cette séance se réalise à faible intensité I1, I2 sur l’échelle d'ESIE ou alors entre 60 et 80% de votre FC Max. Il faut commencer par des séances courtes (30 à 45’ en course à pied, 1h15 à 1h30 de vélo) puis au fur et à mesure que votre organisme s’habituera à ce genre d’entrainement vous pourrez augmenter les durées.
Pour résumé ce type d’entrainement, mangez bien la veille, le matin en vous levant, buvez beaucoup, prenez de l’eau avec vous et entraînez-vous entre 60 et 80% de votre FC max. En vous entraînant à jeun de la sorte, vous allez consommer énormément de graisses et donc accélérer l’obtention de votre poids de forme.

                La seconde consiste à caler une séance d’endurance foncière entre 11h et 14 voir 15h. Je vous conseille de prendre un gros petit-déjeuner à base de céréales, flocons d’avoine… De reprendre une petite collation avant d’aller rouler et surtout de bien boire. Pendant ces entraînements il faut privilégier des aliments qui ne vont pas vous apporter trop de sucres. Mangez plus régulièrement, mais privilégiez ces aliments qui ne vont pas vous apporter trop de sucres. Comme ça, vous allez habituer votre corps à puiser dans vos graisses. Prévoyez un ou deux gels si vraiment vous vous tapez une hypoglycémie, mais si vous mangez régulièrement vous n’aurez aucun problème d’hypoglycémie avec ce genre d’entraînement. Car ce sont des entraînements à faible intensité, encore une fois je vous le répète, et vous verrez là que si vous commettez l’erreur de monter au-dessus de la zone de 80%, vous aurez du mal et vous allez peut-être le payer plus tard.
Bien sûr, après l’entraînement, vous pouvez consommer à nouveau des glucides lents, des pâtes (de préférence, des pâtes complètes), mais ne vous gavez pas de sucres rapides, sauf si, bien sûr, vous êtes en pleine hypoglycémie. Mais après, essayez de vous alimenter avec le même type d’aliments que je vous ai cités là pour recharger vos batteries, mais pas remettre du sucre qui va immédiatement se transformer en gras si vous ne le consommez pas sur l’instant.

                Voilà mes deux méthodes pour retrouver rapidement un poids convenable, j’avoue qu’il faut aussi avoir le mental car vous vous retrouvez à avoir faim presque tout le temps ! Je reste ouvert à vos critiques et vos méthodes pour vous affûter. 

Prochainement je vous ferez un post sur une de mes recettes favorites, un gâteau sport que je consomme lors de mes longues séances d’entrainements !